GERSSROEquipements Laboratoire d'analyse microstructurale Afficher le menu principal

Laboratoire d'analyse microstructurale

un microscope optique polarisant pour les déterminations pétrographiques

Microscope Electronique à Balayage de type Environnemental (MEBE)

 

Le MEBE est utilisé pour des études ou expertises de géomatériaux, sols, roches, bétons, polymères..etc

 Cet appareil permet l’observation et l’analyse élémentaire d’échantillons matériaux secs ou humides sous différentes pressions. Dans ce microscope l’humidité relative autour de l’échantillon observé peut être maîtrisée, ainsi il n’est plus nécessaire de faire sécher les échantillons avant leur observation. Il n’y donc plus de risque de modifier leur microstructure.

Un dispositif environnemental et une platine Pelletier permettent de réaliser des cycles de température au sein de la chambre à échantillon.

La platine Peltier a été adaptée pour recevoir des échantillons de l’ordre du cm, elle permet d’obtenir des températures négatives au sein de l’échantillon pour simuler des cycles de gel-dégel contrôlable en direct ( températures comprises entre -10°C et +60°C).

 

Les échantillons observables peuvent être des échantillons massifs , des poudres, des sections polies ou des fragments organiques.

Diffractomètre de rayon X

 Cet équipement, un D8 Advance de chez Bruker, acquis en 2009 grâce à un  projet SESAME de la Région Ile de France, permet non seulement de travailler dans des conditions classiques pour identifier voire quantifier les phases cristallines présentes dans les différents matériaux étudiés, mais également en faisant varier les conditions environnementales grâce à deux chambres : une chambre haute température et une chambre humidotherme (qui sont montées à la demande sur l’appareil). 

L’équipement permet d’obtenir des diffractogrammes sur poudre broyée ou sur lames orientées préparées dans le cas de matériaux argileux. 

Grâce à son détecteur rapide Lynx Eye, une analyse peut être réalisée en seulement 20 min et permettre une identification rapide des composants du matériau analysé grâce au logiciel EVA couplée à la base de données ICDD PDf2. 

 Le logiciel TOPAS en complément permet une quantification des phases présentes en réalisant un affinement Reitvelt, c’est-à-dire en simulant le diffractogramme à partir des structures des différentes phases présentes. 

 

 

salle de Microscopie et de pétrographie :

 

 

 

une salle de pathologie et réactivité des matériaux naturels et artificiels :

 

un diffractomètre de rayon X qui peut être couplé à une chambre environnementale (70°C / 85%HR) ou une chambre haute température (1200°C)

un microélectrophorémètre (zétamètrie)

 un spectrophotomètre UV-visible

une chaîne de titrage potentiométrique avec cellule thermostatée et sous gaz

3 postes d’essais automatisés de retrait volumique en continu sur sols argileux et de gonflement libre

Porosimétrie par intrusion de mercure